A l’aube de l'humanité

Print
There are no translations available.

A l’aube de l'humanité

La lutte pour la vie est la base de la persistance de l'espèce. Les animaux qui, à l'origine du Monde, peuplèrent notre globe, durent combattre contre les agressions extérieures mais lutter aussi à l'intérieur même de leur clan pour survivre, procréer, perdurer. Les atouts des survivants étaient la force, parfois l'astuce ou la ruse, quelquefois les protections dont la nature les avait pourvus. C'était l'instinct de conservation ou de prédominance qui guidait leurs actions.

Par un phénomène de mutation génétique extraordinaire, l'homme fit son apparition et développa son intelligence créatrice. C'est grâce à l'outil, l'arme, le feu, et l'intelligence qu'il put d'abord lutter contre toutes les menaces de la nature, qu'il parvint ensuite à assurer sa subsistance mais aussi, hélas, qu'il affronta ses semblables. Ainsi naquit, avec l'humanité, la pratique du combat tant à mains nues qu'avec armes puis, plus tard, la guerre et la stratégie.

A l'aurore de la notion d'aïki.